< Ce billet constitue une suite de : Pouvez-vous vous passer de communiquer (dit autrement, de faire de la publicité) ?

Tout ce que vous devez savoir pour devenir entrepreneur «prestataire animalier»  (2ème partie)

Une PME de services peut-elle envisager une communication à l’écart d’Internet ?

Pas d’illusions, c’est de moins en moins envisageable. Quoi d’autre, en effet ? Les prospectus ? Plus personne ne les regarde, et dans la plupart des immeubles, ils ne peuvent plus se distribuer. Les annonces dans les journaux gratuits ? Quand ces derniers existent encore, les coûts et leurs rendements sont prohibitifs. Les journaux professionnels ? Pour toutes sortes de raisons, à oublier. La radio ? Un rapport coût – rendement quasiment désespérant. Les « Pages jaunes » ? La préhistoire ! De plus en plus cher, de moins en moins lues !

Privilégier l’autoformation - E-learing

Reste Internet. Mais « Internet Eldorado » ? Du temps de la préhistoire informatique, peut-être ! Quand il n’y avait qu’un seul site de toilettage ou d’éducation canine, les moteurs de recherche faisaient le travail ! Mais quand les sites deviennent cent, c’est déjà moins bien. Et quand ils sont mille, dix milles… Et désormais, quel que voit le sujet, si pointu qu’il puisse vous paraître, ils sont toujours mille, dix mille, ou plus encore…

Combien de sites magnifiques, et qui auront coûté des trésors d’effort et de travail, ne sont jamais visités par personne ? Inconnus, noyés, engloutis, dans les profondeurs infinies du webocéan…

Car faire un site, c’est facile, enfin presque. Mais conduire un public utile à venir sur ce site, c’est une tout autre affaire.

Vous allez me dire : « il suffit de payer ». C’est vrai, vous pouvez payer pour qu’avec tels mots clés, vous apparaissiez en première ligne sur les pages contenant les mots clés choisis par les internautes. Théoriquement.

shutterstock_171718319

Théoriquement ? Plus que cela ! En fait, ce qui faisait l’originalité de Google avant son introduction en bourse, c’est-à-dire un moteur peu commercial privilégiant l’information objective des internautes appartient désormais au passé : désormais, l’objectif, c’est la maximisation du chiffre d’affaires : aujourd’hui, le « clic » des internautes coûte cher, et vous disparaissez aussitôt que votre budget de « clics » est dépassé ! Autant le dire tout de suite, sans un réel savoir-faire, vous risquez de dépenser beaucoup d’argent pour un résultat désolant ! Et même avec savoir-faire, les budgets à mettre en œuvre dépassent rapidement le potentiel de nos entreprises, salons de toilettage, pensions canines, élevages, centres d’éducation canine et tout ce que vous voudrez…

Le monde moderne rendrait-il l’accès à la publicité (et donc à la survie) impossible à nos petites entreprises ? Pas tout à fait. Ce qui est vrai, en revanche, c’est que désormais l’amateurisme en la matière est voué à l’échec.

La solution : elle passe par des regroupements de petits annonceurs, encadrés et pilotés par des professionnels du net. Rien de bien surprenant pour les professionnels de nos métiers, qui savent parfaitement que les loups solitaires se regroupent en meutes quand ils vont chasser…

 > Lire aussi : Pouvez-vous vous passer de communiquer (dit autrement, de faire de la publicité) ?

Le saviez-vous ?

En créant gratuitement votre compte, vous pouvez bénéficier d’un accès à notre plate-forme de formation eLearning, où vous trouverez différents outils relatifs à l’entreprenariat dans le secteur des services aux animaux de compagnie : comptes d’exploitation prévisionnels, eBooks, etc.

 

creer-un-compte_210-50

Share →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>