< Ce billet constitue une suite de : Questions de rodage : une vraie petite révolution dans le monde du toilettage!

La qualité de l’air dans le salon de toilettage, voilà qui peut paraître une préoccupation bien secondaire ! Et pourtant ! Encore un poste où le retour sur investissement est souvent beaucoup plus rapide qu’on ne l’imagine.

Petit rappel préliminaire : Qu’est-ce que l’air ?

L’air est un mélange qui contient normalement 21 % d’oxygène (O2). Il faut se souvenir qu’à 16 % d’oxygène, des difficultés respiratoires apparaissent, la capacité de jugement diminue et l’on s’épuise rapidement. Pratiquement, le taux en oxygène de l’air ne doit pas descendre en dessous de 19,5 %.

Or la caractéristique des êtres vivants est de modifier en permanence la composition de l’air. Dans un espace confiné (un espace isolé, sans renouvellement d’air), les êtres vivants vont modifier rapidement la composition de l’air, au point de le rendre impropre à la respiration plus ou moins rapidement.

Et par définition, un magasin est toujours un espace plus ou moins confiné. Sans introduction d’air neuf, que se passerait-il ?

x

Que devient l’air dans un milieu fermé : de l’air confiné à l’air vicié.

Un air confiné est un air non renouvelé.

Les êtres vivants consomment de l’oxygène et rejettent du gaz carbonique. Ce gaz incolore, inodore, provoque des maux de tête, des vertiges, une tachycardie avec évolution possible vers une perte de connaissance.

L’air confiné va devenir très rapidement de l’air vicié ! (air présentant un défaut d’oxygène et une présence de gaz carbonique)

Dans de pareils cas, les animaux (comme leurs toiletteurs) souffrent généralement d’asphyxie (manque d’oxygène) et de stress dû à la chaleur excessive.

Mais en salon, le problème est aggravé par le travail lui-même.

Les séchoirs vont très naturellement augmenter le degré hygrométrique des locaux, chargeant l’air ambiant de vapeur d’eau, assez rapidement au-delà des limites du confortable.

Quant aux aspirateurs, ils filtrent l’air, mais très imparfaitement : il suffit pour s’en persuader de laisser pendant une minute un morceau de tissus au-dessus d’un aspirateur rempli de poils coupés. Le dépôt de suie noire que l’on observera donne une idée assez inquiétante de ce qui est alors projeté dans l’atmosphère…

Cette « suie » n’est pas inodore, tant s’en faut. Mélange complexe de kératine et de sébum dégradés, l’odeur en est particulièrement désagréable et très difficile à évacuer complètement, une fois bien installée. Très présente dans nos poubelles, que nous avons d’ailleurs obligation réglementaire de maintenir fermées, elle colle « à la peau » des salons de toilettage qui négligent de disposer d’une ventilation rationnelle.

L’air vicié a tôt fait dans de telles conditions de devenir de l’air pollué !

xx

Que faire pour une bonne qualité en salon de toilettage ?

La ventilation des locaux doit être importante, rationnelle et efficace. Il est exclu, à long terme, de se contenter d’une ventilation naturelle.

Le système de ventilation devrait comporter un système de soufflage d’air neuf et un autre système indépendant d’extraction de l’air vicié : ces deux systèmes ne sont donc pas exclusifs l’un de l’autre, au contraire, ils sont nécessaires l’un et l’autre et seule leur action complémentaire assurera une ventilation suffisante et rationnelle des locaux.

Le renouvellement de l’air doit être très important, se rapprochant d’un renouvellement horaire en période de travail intensif ou dans un salon recevant habituellement une clientèle conséquente.

En hiver, ce renouvellement engendre un autre coût : celui de la mise à température ambiante de l’air neuf.

Nous pouvons lutter de manière extrêmement efficace contre la pollution créée par nos aspirateurs : il suffit de faire en sorte que l’air soit expulsé… directement à l’extérieur du local. Naturellement, cela nécessite un appareil d’une certaine puissance. L’idéal est de pouvoir installer l’appareil lui-même à l’extérieur, ce qui permet de réduire de plus les nuisances sonores… C’est ce que l’on appelle, paradoxalement, l’aspiration intégrée, et c’est le meilleur système à recommander pour un salon de toilettage !

Une autre façon de lutter contre la pollution, c’est encore de l’empêcher de s’installer : nous ne tolérerons jamais les poils non ramassés (dont les parties les plus fines vont se disperser, avec leur parfum, dans l’atmosphère), les poubelles ouvertes, et nous stockerons leur contenu le plus vite possible dans des sacs étanches, et de préférence à l’extérieur des locaux.

Nous avons parlé de retour sur investissement…

Tout d’abord, prenons garde : nous finissons par devenir plus ou moins insensibles aux odeurs de notre salon. Mais il en va tout autrement pour la clientèle ! Nous pouvons bien nous donner toute la peine du monde à réaliser des toilettes parfaites, si l’air du salon est irrespirable ou seulement désagréable, il est à craindre que nombre de maîtres nous préfèrent un concurrent mieux ventilé !

Ensuite, pensons confort de nos chiens : nous l’avons dit, un air confiné ou vicié est source de stress. On observe un comportement beaucoup plus facile et agréable des animaux dans une atmosphère saine.

Enfin, raisonnons productivité : nous travaillerons beaucoup mieux, plus vite, et avec moins de fatigue dans un air sain.

Trois bonnes raisons d’investir pour du vent !

> Lire aussi : Pouvez-vous vous passer de communiquer (dit autrement, de faire de la publicité)

Le saviez-vous ?

En créant gratuitement votre compte, vous pouvez bénéficier d’un accès à notre plate-forme de formation eLearning, où vous trouverez différents outils relatifs à l’entreprenariat dans le secteur des services aux animaux de compagnie : comptes d’exploitation prévisionnels, eBooks, etc.

creer-un-compte_210-50

Share →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>