< Ce billet constitue une suite de : Le marketing direct

Tout ce que vous devez savoir pour devenir entrepreneur «prestataire animalier»  (5ème partie)

Une politique de publicité coûte toujours de l’argent, ou de l’argent et du temps, c’est-à-dire encore et toujours de l’argent. Une bonne politique de publicité, c’est de ne dépenser de l’argent que de manière utile ; dit autrement, toute action de communication qui ne rapporte pas de l’argent à votre entreprise est une mauvaise action.

Or, il est beaucoup plus fréquent qu’on ne le croit de dépenser de l’argent (ou du temps) en pure perte.

shutterstock_56646787

Ne restons pas dans la discussion théorique, vivons quelques exemples.

Les concours de toilettage et autres manifestations de ce genre sont disputés par des candidats qui se persuadent ou qui sont persuadés qu’une victoire ou un titre leur apportera notoriété ou image, et donc qu’elle les enrichira. Elle leur méritera peut-être notoriété ou image auprès des autres participants, mais pas au-delà ! Notoriété et image dont les effets seront d’ailleurs immédiatement annulés par la jalousie et la rancœur de ces participants qui auront perdu.

Mais pour le reste, autant vous le dire tout de suite, seriez-vous champion de tous les champions de ce que vous voudrez, les deux ou trois clients qu’avec un peu ou même beaucoup de chance cela vous fera gagner, ne vous payeront jamais le millième de ce qu’ils vous auront coûté. La quasi-totalité de votre clientèle se moquera complètement de vos titres et médailles, si bien affichés qu’ils soient dans votre vitrine ou sur vos murs. Cela vaut d’ailleurs mieux pour vous, car si elle y prenait garde, le danger serait au contraire d’en faire fuir une sérieuse partie, qui craindrait que vos prix ne veuillent s’accorder avec ces références… (ce qui est d’ailleurs souvent le cas) !

shutterstock_153225206

Si vous avez envie de participer à de tels concours, pour votre plaisir, et si vous en avez le temps et les moyens financiers, faites-le, mais ne vous mentez pas à vous-même, et reconnaissez honnêtement que vous ne poursuivez que votre plaisir, ce qui est d’ailleurs parfaitement votre droit…

Certains « marchands de séminaires » vous vendent l’idée que la participation à leurs séminaires et le « diplôme » qu’ils ne manqueront pas de vous remettre vont rassurer votre « clientèle » sur la réalité de votre savoir-faire… Mon avis est que si vous jugez de tels séminaires de nature à vous apporter de nouvelles connaissances (utiles), précipitez-vous, mais surtout… gardez-vous de le faire savoir ! Loin de rassurer vos clients et vos prospects, vous conduiriez au contraire ces derniers à sérieusement s’interroger sur la réalité vos compétences…

On pourrait multiplier les exemples, mais je suis sûr que nous nous sommes compris : repeindre votre boutique ou refaire votre vitrine, voilà qui ira beaucoup plus sûrement dans le sens de votre image et votre notoriété que la poursuite coûteuse de chimères lointaines…

> Lire aussi : Pouvez-vous vous passer de communiquer (dit autrement, de faire de la publicité)

Le saviez-vous ?

En créant gratuitement votre compte, vous pouvez bénéficier d’un accès à notre plate-forme de formation eLearning, où vous trouverez différents outils relatifs à l’entreprenariat dans le secteur des services aux animaux de compagnie : comptes d’exploitation prévisionnels, eBooks, etc.

 

creer-un-compte_210-50

 

Share →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>