Toilettage et information du public : Audreco édite des guides de toilettage à l’intention du grand public ! Ce qui irrite parfois des professionnels. À tort ! Voilà pourquoi !

Toilettage et information du public
Le travail d’information du toietteur

Toilettage et information du public, pas que des compliments ! 

Une démarche que nous avons poursuivie par exemple dans ces deux billets à l’intention du grand public : 

Une démarche qui ne nous vaut pas que des compliments ! Régulièrement, nous sommes au contraire plus ou moins fortement agressés par des professionnels dont le message est le suivant : « vous gâchez notre métier en faisant croire au public qu’on pourrait se passer des services du toiletteur ! »

Information du public : et nous ? 

Ce qui est étonnant, c’est que nos détracteurs ne se posent pas la question suivante : nous aussi, nous pratiquons le toilettage professionnel ! SI notre démarche venait à nuire à la profession, nous commencerions par nous nuire à nous-mêmes !

Et puisque c’est en effet ce que nous faisons, et que nous pensons, au contraire, y trouver notre intérêt…

Information du public : arguments

Voici quelques arguments pour notre défense.

Tout d’abord, il n’est pas vrai qu’un toiletteur puisse faire un beau chien tout seul. Pour qu’un chien soit bien entretenu, il ne suffit pas qu’il soit régulièrement toiletté ! Il faut au contraire que le propriétaire mette au moins un peu la « main à la pâte » !

Et tant qu’à faire, autant qu’il le fasse bien, de telle sorte que son travail finisse par nous être utile à nous aussi ! Bien sûr, par exemple, si un chien nous arrive à eu près démêlé, c’est tant mieux pour nous ! 

Valoriser notre travail professionnel

Expliquer comment il faut faire, par exemple comment démêler, nous l’avons constaté cent fois, est la meilleure manière de valoriser notre travail auprès des clients. Par exemple, tant qu’il ne s’y est pas exercé lui-même, pas un client qui se rende compte de la difficulté qu’il peut y avoir à démêler un poil long. C’est tout le contraire, s’il a eu un début d’initiation !

Enfin, dans au moins deux de nos ouvrages, nous expliquons ce qu’il faut avoir comme matériel et comme installations pour envisager un toilettage complet, dans de bonnes conditions. À la lecture de ce chapitre, on se trouve persuadé qu’il faut équiper une pièce de son logement en « salon de toilettage ». Rares sont les personnes qui vont s’y résoudre, elles vont au contraire se précipiter chez les professionnels, comprenant enfin que de cette façon elles réalisent une sérieuse économie !

Et la formation ? 

Même remarque en ce qui concerne la formation nécessaire. Jamais nous ne disons qu’on peut toiletter son chien ou son chat soi-même, sans formation ! C’est même exactement le contraire !

En conclusion, nous en sommes persuadés, diffuser le maximum d’informations sur nos pratiques est la meilleure manière de valoriser notre travail professionnel.

Toilettage et information du public : et vous ? 

Équiper votre magasin d’un rayon zoocosmétologue véritablement approprié permettant au public un bon équipement, proposer en outre à la vente nos ouvrages à l’intention du grand public en devenant notre partenaire (nous consulter), c’est contrairement aux craintes de certains, le meilleur outil de promotion de son établissement !

Pour aller plus loin, on peut conseiller au public les ouvrages : 

Participer à nos efforts d’information, devenez rendez revendeurs de nos guides ! Contactez-nous : hello@audreco.com

Share →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *