< Ce billet constitue une suite de : Internet

Tout ce que vous devez savoir pour devenir entrepreneur «prestataire animalier»  (3ème partie)

Pas sûr !

En fait, il en est d’un site comme il en est de vos cartes de visite. La question n’est pas d’avoir ou non des cartes de visite, mais de réfléchir à la manière dont vous allez les utiliser. Distribuées à chaque occasion, facilement accessibles, elles peuvent avoir une certaine efficacité. Mais conservées bien au chaud dans le secret du tiroir le plus inaccessible de votre entreprise, elles seront d’une utilité bien discutable…

Pour un site, c’est un peu la même chose : un site livré au hasard des flots et des profondeurs de l’océan Internet n’a tout simplement aucune chance d’être jamais d’aucune utilité ! C’est une carte de visite au fond d’un tiroir fermé à clé.

shutterstock_122037352

En fait, avant de commencer ou d’envisager un site Internet, il nous faut répondre à trois questions :

  • qu’est-ce que je veux vendre ?
  • À qui est-ce que je veux vendre ?
  • Comment est-ce que je vais m’y prendre pour que des acheteurs potentiels viennent consulter mon site ?

Et en réalité, c’est à la troisième question qu’il faut répondre en premier, et pour laquelle la réponse est la plus difficile (comme nous l’avons signifié dans un article précédent) !

Et cette question en sous-tend plusieurs autres, tout aussi essentielles : comment pourra-t-on me commander ? Comment me ferai-je payer ? Comment vais-je m’organiser pour livrer ce que l’on m’a commandé ?

Par ce que c’est en apparence assez simple, on peut être tenté de répondre à toutes ces questions tout seul, sans passer par des professionnels ou des spécialistes.

C’était d’ailleurs sans doute possible, il y a 10 ou 20 ans, c’est-à-dire à l’époque de la Préhistoire du monde Internet. À l’époque de la Préhistoire, on chassait le gibier avec un arc et des flèches, que le chasseur pouvait fabriquer lui-même. Mais aujourd’hui, la sophistication des armes (y compris des arcs et des flèches modernes) rendrait une telle démarche totalement utopique. À l’époque de la Préhistoire Internet, on pouvait « bricoler » un site ; une perspective absolument vouée à l’échec aujourd’hui.

Un site Internet peut devenir un moyen d’utile pour faire connaître votre offre de produits ou de services, mais les techniques à mettre en œuvre pour viser le succès ne souffrent plus d’improvisation, ou même d’approximation.

shutterstock_170375279

En revanche, les exemples sont là pour le prouver : le potentiel de développement que permet d’envisager un usage intelligent et professionnel de l’Internet peut-être sinon sidérant, du moins sans commune mesure avec tout ce que les moyens de la publicité ou du marketing rendaient possible jusque-là.

Un site Internet ? Oui, à condition d’être déterminé à y consacrer un certain budget ! Mais un budget, il est vrai, susceptible de devenir le plus efficace de vos investissements.

> Lire aussi : Pouvez-vous vous passer de communiquer (dit autrement, de faire de la publicité) ?

Le saviez-vous ?

En créant gratuitement votre compte, vous pouvez bénéficier d’un accès à notre plate-forme de formation eLearning, où vous trouverez différents outils relatifs à l’entreprenariat dans le secteur des services aux animaux de compagnie : comptes d’exploitation prévisionnels, eBooks, etc.

 

creer-un-compte_210-50

 

Share →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>