Bien souvent, nos efforts de marketing se limitent à deux objectifs. Le premier, gagner de nouveaux clients. Le second, fidéliser les clients gagnés.

Or, gagner de nouveaux clients est souvent un processus bien coûteux. Quant à la fidélisation, elle ne nécessite normalement pas d’effort particulier, notamment si nous avons travaillé correctement.

En réalité, ce qui serait le moins cher et le plus efficace serait de développer le chiffre d’affaires… avec les clients que nous avons déjà ! Et le plus souvent, nous n’y pensons pas, ou pas assez !

Dans le cas du toilettage, ce développement passe par une offre de vente complémentaire de produits et d’articles, ou même de services (gardiennage, par exemple, ou encore éducation…).

Mais de manière beaucoup plus efficace, elle peut passer par… une accélération de la cadence des rendez-vous !

Bien entendu, la tendance naturelle de n’importe quel client ordinaire est de ne prendre rendez-vous que lorsque le besoin, pour ne pas dire l’urgence, sont devenus des évidences ! Et tout notre art est de faire en sorte que, globalement, notre clientèle n’attende pas cette extrémité !

shutterstock_155826314 _1_

Pas facile ? Bien sûr ! Mais impossible, certainement pas ! Les progrès pourront être lents, mais pour reprendre une expression à la mode, ils présenteront l’avantage d’être « durables ».

Et la manière la plus pratique de raccourcir les délais entre les rendez-vous est la mise en place de systèmes aussi souples que possible d’abonnements !

Bien entendu, pour rendre les abonnements attractifs, il nous faut consentir des rabais sur les prix de rendez-vous plus rapprochés.

Certains toiletteurs s’arrêtent en chemin : ils proposent certes des formules d’abonnement, mais ces formules sont trop rigides ! Plus elles seront souples et modulables, plus elles seront susceptibles d’être acceptées par la clientèle.

Comprenons bien ce que nous entendons alors par abonnement : un tarif dégressif en fonction de l’espace qui sépare le rendez-vous du rendez-vous précédent !

Même dans le cas d’un client qui ne vient que deux fois par an, une proposition de réduction de prix pour des rendez-vous espacés de trois mois peut être retenue ! Et si le système est bien fait, on fera peu à peu passer les clients de trois mois à deux mois, et ceux-ci à un mois, voire 15 jours ou la semaine !

Bien sûr, vous serez nombreux à croire qu’une telle politique n’est pas possible. Pourtant, l’expérience démontre le contraire ! Et puis, cela ne coûte rien d’essayer !

Maintenant, un système de gestion d’abonnements complexes (un prix de base minoré en fonction de la durée qui sépare du dernier rendez-vous) peut se révéler d’un suivi plus ou moins difficile, et notamment s’il est manuel.

shutterstock_134708813

Un système de gestion de salon de toilettage, tels que par exemple « Check-in DOG » vous permet d’automatiser complètement, si vous le souhaitez, ce système !

Il est le seul aussi, qui d’expérience, n’est pas discuté par la clientèle :

– Mais je suis venu, il y a moins de…

– Voyez vous-même : vos rendez-vous sont enregistrés, et voici la date du dernier…

– Comme le temps passe… Je ne m’en étais pas rendu compte… Je ferai plus attention la prochaine fois…

shutterstock_122037352

Pensez aussi qu’un tel système permet d’envisager un rappel automatique de la date de leur dernier rendez-vous aux clients qui ne sont pas venus depuis un délai que vous pouvez fixer pour chacun d’entre eux…

Aucun effort de votre part, mais une efficacité qui peut se révéler bien agréable…

Share →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>