Magasin spécialisé et alimentation industrielle : les arguments pour faire le bon choix et donner la meilleure information ! 

Magasin spécialisé et alimentation industrielle : rôle de conseil
Mission de conseil du magasin spécialisé

Le professionnel doit-il vendre ou non des croquettes industrielles ?

Je vois à la vérité de dire qu’en ce qui me concerne, je n’ai pas seulement vendu de la croquette, j’ai même travaillé pour des industriels producteurs.

Bien entendu, personne n’est obligé de le croire, mais à l’époque, j’agissais de bonne foi, ne sachant pas ce que je sais aujourd’hui. Pour tout dire, les arguments, pour ne pas dire le baratin, des industriels m’avaient en quelque sorte « obscurci le cerveau ». Bon, je n’ai pas été le seul, mais est-ce vraiment une excuse ?

Toujours est-il qu’aujourd’hui, la cause est entendue, non, je ne me vendrais pas de croquettes industrielles, et mieux, je dissuaderai la clientèle de les utiliser de manière systématique.

Dire non à un usage constant. 

Une fois de temps en temps, par exemple à l’occasion d’un voyage, où il serait difficile de s’accompagner de nourriture saine pour nos animaux, bon, pourquoi pas ?

L’alimentation industrielle est un poison. Mais comme nombre de poisons, ce qui est nocif, ce n’est pas une prise exceptionnelle de temps en temps, c’est la répétition continuelle sur de longues périodes.

Magasin spécialisé et alimentation industrielle : l’exemple des pesticides

À titre d’illustration, prenons l’exemple des insecticides, qui eux aussi sont des poisons, qui auront des conséquences plus ou moins catastrophiques, dans le cas d’un usage à long terme et de manière continue.

C’est pourquoi il ne faut pas recommander le port de colliers insecticides, ou pire, de produits diffusant de l’insecticide sous la peau. 

En revanche, un shampooing insecticide ecxeptionel, à condition d’être appliqué avec précaution et en respectant les pourcentages, et à condition encore d’être complètement et parfaitement rincé, ne me paraît pas pouvoir présenter pour l’animal d’inconvénients réels, ou en tout cas des inconvénients bien moindres que ceux d’une présence continue de parasites sur la peau.

Cela dit, un rayon alimentation animale industrielle, uniquement destiné à des prises exceptionnelles… On peut douter de son utilité, comme de son rendement.

Magasin spécialisé et alimentation industrielle : propositions alternatives

Et pourquoi ne pas remplacer l’offre industrielle par une offre plus adaptée, de type B.A.R.F. ( par exemple ? Une organisation plus compliquée, c’est vraisemblable, mais qui peut se révéler utile pour des acheteurs, souvent désorientés !

Mais que vous ayez ou non un rayon industriel, il est nécessaire d’avoir à votre disposition une « batterie » d’arguments pertinents !

Petite revue de détail de certains d’entre eux.

Question vitamines

La fabrication des croquettes industrielles par extrusion (seul procédé connu) implique une destruction complète des vitamines naturelles. 

Elles sont alors remplacées par des vitamines de synthèse, avec seulement deux petits problèmes, dont on ne parlent jamais des industriels : non seulement elles sont 100 fois moins efficaces que les naturelles, mais elles se révèlent en outre cancérigènes, au point d’être interdite d’usage dans de nombreux pays. 

Voir à ce sujet un autre article : « Croquettes industrielles et vitamines : non compatibles ! »

Magasin spécialisé et alimentation industrielle : la question de la recommandation vétérinaire

 Oui, c’est vrai, de nombreux vétérinaires soutiennent l’alimentation industrielle, en tout cas, en France. 

Mais contrairement à ce qu’on essaie de nous faire croire, ce n’est pas le cas de tous, et certains d’entre, tout au contraire, se révèlent des adversaires acharnés des produits industriels, ce que nous démontrons dans un article : « Les vétérinaires recommandent l’alimentation industrielle : vrai ou faux ? ».

La réaction de Maillard ! 

Les croquettes industrielles sont-elles cancérigènes ? Oui, assurément, si l’on tient compte d’une réaction chimique appelée « réaction de Maillard », qui touche tous les produits soumis à des températures supérieures à 150°, c’est-à-dire nettement inférieure à celle nécessitée par le processus de l’extrusion, qui conduit à la croquette industrielle. Un sujet que nous avons développé ici : « Croquettes industrielles cancérigènes : réaction de Maillard ».

Magasin spécialisé et alimentation industrielle : à vous la parole !

Il existe de nombreux autres arguments tout aussi pertinents que nous ne manquerons pas de vous signaler… Mais vous en connaissez peut-être vous-même : ne pas hésiter à nous le dire, et à partager avec nous vos connaissances et vos expériences !

Cela dit, ne l’oublions pas, le professionnel a le devoir d’information du public : Toilettage et information du public, pas que des compliments !

Share →

One Response to Magasin spécialisé et alimentation industrielle : quel choix ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *