Un marché porteur, peu contraint, et qui laisse la porte ouverte à de multiples réponses ou combinaisons de réponses. Voyons cela.

Le marché de l’hygiène et des soins

Je l’ai dit, et j’y insiste : c’est à mon avis ici que se nichent les opportunités les meilleures.

Que faut-il pour être un « hygiéniste » complet (maîtrise des bains et brushings, soins aux yeux, oreilles, ongles…) ? Quelques savoirs théoriques sur peaux et pelages, de sérieuses connaissances techniques, toutes compétences que vous pouvez acquérir en quelques semaines ou quelques mois, y compris en utilisant les moyens à votre disposition sur le net, le tout accompagné, de préférence, de quelques stages, il ne vous reste plus pour vous mettre à l’ouvrage que de disposer d’équipements adéquats : souvenez-vous que vos services doivent être vendus à des prix particulièrement compétitifs, et cela passe par une installation et des appareils performants. Sachez par exemple que l’on peut diviser jusque par quatre le temps du séchage, si l’on « sait faire », et si l’on s’est donné les « moyens de faire ». Et voilà tout le secret de prix ultra-compétitifs, l’une des clés de votre future réussite !

bainbouillonnant

Mais peut-on imaginer aujourd’hui une activité de toilettage qui ne proposerait que des bains, à l’exclusion de tout travail de coupe, tonte, épilation ?

À mon avis, la réponse est oui ! Ce serait même certainement un excellent positionnement marketing, qui annoncerait très clairement la spécificité de l’offre, ce qui serait facilement compris par la clientèle : des bains, des soins de grande qualité, à des prix imbattables.

Et puis, si je me suis trompé, et que les résultats après quelques mois paraissent insuffisants, cette offre, il sera toujours temps de la compléter, soit par des soins de type « spa » déjà évoqués, soit par une offre comparable à celle des salons habituels, ou mieux encore par une combinaison de ces deux offres. Vous aurez eu la sagesse et la ténacité de vous préparer à ces extensions par une formation continue, conduite en parallèle de votre activité (le soir, par internet, et le tout complété par quelques journées de stages).

Les autres services

Ici, une seule limite : celle de votre imagination !

Je rappelle seulement pour mémoire, les services d’éducation, qui se développent beaucoup. Mais il existe tellement d’autres opportunités.

Les « promeneurs pour chiens » de New York ont fait longtemps sourire chez nous. Ce n’est plus le cas aujourd’hui !

Car les progrès dans la compréhension du comportement canin ont fait comprendre que le chien n’a pas seulement besoin d’exercice quotidien, plus encore, il est nécessaire à son équilibre d’entretenir des contacts réguliers et nombreux avec des congénères : un chien auquel il n’est pas donné l’occasion d’échanger, de se mesurer, de jouer avec d’autres chiens est une sorte d’infirme. Confier son chien à un promeneur professionnel qui donnera de manière régulière ces occasions de rencontres devient une nécessité.

chien-civilise

C’est aussi l’intérêt des « garderies » pour chiens. La question est souvent posée par les propriétaires : mon chien peut-il rester seul pendant ma journée de travail ? La réponse est oui, mais c’est un pis-aller, n’espérons pas en effet qu’il serait heureux pendant cette longue absence. Disposer d’un service de garderie à la journée est donc une excellente alternative : non seulement l’animal ne s’ennuiera pas, mais il profitera des contacts intraspécifiques qui lui sont tellement nécessaires.

Share →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>