Nombre de nos billets précédents n’ont cessé de dire : la véritable attente des clients qui s’adressent à l’éducateur n’est peut-être pas tant qu’on éduque leur chien, mais qu’on leur donne les moyens d’avoir avec celui-ci la relation la plus agréable possible.

Et de ce point de vue, les programmes et les méthodes d’éducation parfaitement formatés, qui conduisent à des animaux plus ou moins conditionnés, aux comportements presque automatisés, sont sans doute déjà largement dépassés.

Ce qui revient à dire que le métier d’éducateur est en train de profondément se transformer. Le « dresseur de chien » ressenti et présenté comme une sorte de magicien disparaît au profit d’un nouveau professionnel dont l’activité se rapproche plutôt de celle d’une forme de coaching !

Pour bien se comprendre, et pour profiter au mieux l’un de l’autre, le conducteur et son chien ont besoin qu’on les guide, qu’on les aide pour les premiers pas de leur rencontre. Pour cela, chaque couple aura son cheminement particulier, les moyens de ces cheminements peuvent varier de manière considérable d’un couple à l’autre. L’éducateur moderne veut se montrer particulièrement respectueux de chaque relation qu’il aide à se construire : dans une telle démarche, il n’est pas le « gourou », mais seulement l’assistant, le conseiller qui sait être discret et s’effacer quand il le faut, le coach !

2

Et figurez-vous que pour les éducateurs, c’est une excellente nouvelle ! C’est qu’un programme « classique » d’éducation est forcément limité dans le temps. On ne va pas dresser un chien plusieurs fois, on ne va pas non plus le dresser tout au long de sa vie.

En revanche, une relation est bien une construction continue. L’animal, mais aussi ses conducteurs, l’environnement, tout cela ne va pas cesser d’évoluer dans un sens ou dans l’autre. La relation devra sans cesse s’adapter et être adaptée. Le travail de coaching et d’accompagnement se révèle utile dans la durée.

Par exemple, dans nos cours, comme dans nos livres, nous expliquons que le chien doit être exercé tout au long de sa vie, et qu’il faut donner à son cerveau l’occasion de s’étonner même après l’entrée dans le grand âge.

Mais pour un tel projet, le professionnel accompagnateur se révèle indispensable, de manière continue, tout au long de la vie du chien.

Une nouvelle manière, n’est-ce pas, d’envisager le métier d’éducateur ?

Élargir le champ de l’intervention. Et pourquoi pas, élargir aussi, le public animal visé ? Savez-vous, et cela contrairement à une opinion largement répandue, qu’une bonne relation avec un chat n’est pas réellement plus facile à établir qu’avec un chien ? Et que nombre de propriétaires se montreraient ravis d’une proposition d’aide aussi dans ce domaine ?

Pour les éducateurs, incontestablement, un formidable potentiel à leur portée !

> Lire aussi:

Éducation positive : peut-on aller encore plus loin ?

Éducation canine : la « seconde erreur » fondamentale !

Éducation canine : première erreur fondamentale !

Manuel de l’éducateur canin

Et si c’était le moment de dire oui à ses rêves ?

Éducateur canin, pourquoi ?

Éducateur ou comportementaliste : que choisir ?

Métier Éducateur Canin Comportementaliste

Devenez Éducateur Canin!

Le saviez-vous ?

En créant gratuitement votre compte, vous pouvez bénéficier d’un accès à notre plate-forme de formation eLearning, où vous trouverez différents outils relatifs à l’entreprenariat dans le secteur des services aux animaux de compagnie : comptes d’exploitation prévisionnels, eBooks, etc.

creer-un-compte_210-50

Share →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>