< Ce billet constitue une suite de : Toilettage : Faire vivre un fichier clients

Vous avez décidé d’informatiser votre système de prise, de suivis et de gestion de vos rendez-vous. Ou encore, vous êtes déjà plus ou moins informatisés, mais vous voulez améliorer vos performances, par le choix d’un logiciel plus adapté à votre activité que votre système actuel.

Dans l’un ou l’autre cas, comment choisir ? Quel logiciel ? Quelles garanties ? Quels risques ?

Un premier critère de choix est d’éliminer définitivement tous les systèmes captifs… de (dans ?) votre propre ordinateur ! Qu’il s’agisse de vos données ou de votre programme, en aucun, ni les unes ni l’autre ne doivent être stockés sur votre propre matériel ! Cette solution est en effet désormais complètement désuète et inadaptée.

Pourquoi ?

Parce qu’elle impose la mise en place d’un système permanent de sauvegarde, lourd, et peu fiable. Certes, vous pouvez copier vos informations sur un support mobile, mais il s’agit là en réalité d’une protection parfaitement illusoire.

Aucun support n’est sûr, tous peuvent se dégrader en un instant. Quant à la fragilité potentielle d’un disque dur d’ordinateur, qui oserait la contester sérieusement ? Vos données et votre programme sur un ordinateur, c’est la garantie de tout perdre tôt ou tard ! Inutile pour cela de mettre le feu à votre local, une simple coupure d’électricité peut se révéler tout à fait suffisante !

Cela est vrai pour tous les programmes, mais encore beaucoup plus vrai dans le cas d’un logiciel de suivi des rendez-vous. En effet, un tel logiciel se rattache à ce que l’on appelle une « base de données ». Or tous les logiciels de bases de données fonctionnent de la même manière, à partir de requêtes « provisoires » intermédiaires qui font partie du système même, et qui en font gonfler le volume de manière quasi exponentielle.

La seule solution est alors de procéder à une « opération de compactage », qui seule permet de réduire les informations intermédiaires inutiles. Or cette opération n’est jamais sans risque, et des bases de données qu’on ne peut plus ouvrir, sur un ordinateur dédié, ce n’est pas l’exception, c’est presque la règle à long terme.

Il y a pire : le moindre incident, une erreur de saisie, une coupure de courant, peuvent introduire des informations vicieuses dans le système et le « corrompre », partiellement, voire complètement !

La seule solution est alors de revenir à une sauvegarde aussi récente que possible, et de ressaisir les informations postérieures à la sauvegarde, définitivement perdues.

Heureusement, les facilités désormais offertes par l’accès au Web permettent d’éliminer définitivement tous ces problèmes.

Ne vous équipez plus jamais d’un système prisonnier de votre ordinateur, votre programme comme vos données doivent être « hébergées » sur un serveur extérieur, chez un hébergeur professionnel. C’est ce que l’on appelle le « Cloud computing », ou « informatique en nuage », ou encore « nuagique » : vous utilisez à moindre coût la puissance de calcul et de stockage de serveurs informatiques distants par l’intermédiaire du réseau Internet, et cela, à partir de n’importe quel ordinateur, même peu performant et de n’importe quelle liaison Internet, même médiocre, ou encore depuis votre smartphone ou la tablette de votre copine, c’est à dire où vous voulez, et quand vous voulez ! Par exemple, même si vous n’êtes pas dans votre magasin, vous pouvez en suivre l’activité en temps réel, en permanence : rendez-vous pris, toilettages en cours, ventes…

Partant de là, à quoi bon acheter un programme ? Il vous suffit de le louer !

À quel prix ? Le moins cher possible ! Par exemple, pour ma part, je considère que le logiciel pour salon de toilettage Check-in DOG est gratuit, et que le prix de son abonnement correspond en réalité à l’hébergement des données, leur sauvegarde et leur sécurisation.

Quant à la confidentialité, elle est absolue, parfaitement protégée par votre mot de passe.

Certains s’inquiéteront : l’hébergeur peut-il avoir accès à mes données ?

Pardonnez-moi, mais c’est en réalité une question très naïve : il faut avoir une faible expérience des bases de données sur site pour ignorer que ces dernières exigent une maintenance hors de portée du commun des mortels, et donc l’intervention plus ou moins régulière d’un informaticien (qui d’ailleurs, dans certains cas, sera incapable de restaurer un système corrompu) ! Cet informaticien aura bien accès à vos données ! Et s’il veut conserver son travail, se trouvera tenu à une confidentialité absolue, cela va de soi. Et ce qui vaut pour l’informaticien qui intervient chez vous vaut bien plus encore pour votre hébergeur sur le « nuage » : cette confidentialité n’est pas seulement pour lui une obligation, mais une nécessité professionnelle !

Vous êtes en train de le comprendre, ce n’est pas tant le logiciel que vous devez choisir, mais les services connexes de ce logiciel. Check-in DOG, par exemple, vous propose en plus de l’hébergement, du maintien des données et de leur sauvegarde, la correction permanente des corruptions. Et cerise sur le gâteau, un certain nombre d’autres services, comme l’acheminement sécurisé des e-mails que vous ferez transiter par la plateforme.

Renseignez-vous, essayez, c’est gratuit, c’est amusant, et cela peut vous ouvrir de fameux horizons…

Check-in DOG gratuit

Sur le même sujet :

 

Toilettage : Faire vivre un fichier clients

Toilettage : Non au « nez dans le guidon » !

Pas de malentendus !

Tarifs de toilettage : excusez-moi si je m`obstine !

Tarifs de toilettage : comment les déterminer ?
Tarifs de toilettage : déterminer les temps moyens
Tarifs de toilettage : facturer les suppléments
Gestion salon de toilettage : la solution Chek-in DOG

Le saviez-vous ?

En créant gratuitement votre compte, vous pouvez bénéficier d’un accès à notre plate-forme de formation eLearning, où vous trouverez différents outils relatifs à l’entreprenariat dans le secteur des services aux animaux de compagnie : comptes d’exploitation prévisionnels, eBooks, etc.

creer-un-compte_210-50

Share →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>